AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  GalerieGalerie  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inégalable splendeur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Evans
»Sixième année à Gryffondor.
avatar

Féminin Age : Seize
Nombre de messages : 18
Photo d'identité : ©Neko
Date d'inscription : 13/08/2009

Carte de Sorcier
Relationship:
Statut Magique:
Baguette: Bois de saule, 25.6 cm, souple et rapide, excellente pour les enchantements.

MessageSujet: Inégalable splendeur.   Dim 16 Aoû - 0:22

LILY EVANS & ALBUS DUMBLEDORE


« Vous souvenez-vous des temps heureux
où l'adjectif "astronomique" s'adressait aux étoiles
et non aux prix ? »
Anonyme


De retour. Enfin. Ce monde m'avait manqué. Deux mois seulement, mais deux longs mois où j'avais non seulement dût me priver de ma baguette, mais où j'avais dû supporter les longues jérémiades de ma sœur aînée, mais aussi où je n'avais pas pu me délecter de cette vue. Certes, je n'étais pas très loin de chez moi, et les étoiles que je voyais de ma chambre étaient les mêmes qu'ici, mais celles-ci avaient une dimension féerique que je ne saurais expliquer. Peut-être parce qu'il s'agissait de Poudlard. Chaque fois que je rentrais chez moi, même si j'étais heureuse de retrouver ma famille, je me languissais de l'école. J'avais même dit à mes parents que cette année, je ne rentrerai que pour Noël. Deux ans seulement, à arpenter ces murs. Pour moi, c'était court. Surtout en prenant le fait que j'avais déjà passé cinq ans ici, et que tout s'était passé si vite. Qu'est-ce que deux ans, dans la vie d'une adolescente comme moi. Rien. Rien comparé à l'éternité qui s'offrait à moi.

Le nez en l'air, comme à chaque fois que je venais ici, j'admirai le spectacle que nous offrait la lune et ses filles. Toujours aussi brillantes, comme si elles venaient nous saluer aussi. La lune n'était pas bien ronde encore, mais pauvre Remus ... d'ici une petite semaine, il faudrait qu'il souffre de sa condition. Cet astre que je trouvais si merveilleux, lui devait le détester quelque part. J'avais encore un peu de mal à accepter le fait qu'un homme aussi gentil et serviable que lui doit endurer telle punition. Le monde était injuste, vraiment injuste. Sa vie avait été anéantie en moins de dix minutes. Dix minutes, comme le temps que j'avais passé ici ce soir. Je sais qu'il va falloir que je quitte ce havre de paix et cette vue dans quelques instants, mais je ne peux me résigner pour l'instant. Les premières années avaient encore le temps d'arriver. Mon uniforme sur le dos, je n'avais retiré que le chapeau. Ce vieux truc horrible que je détestais. L'uniforme, pas de soucis, mais le chapeau ... hum ... sans commentaire. Je le tenais fermement dans mes mains, histoire de ne pas malencontreusement le laisser tomber.

J'avais rapidement faussé compagnie à mes camarades pour venir ici avant le dîner. Certains devaient déjà être arrivés en bas, cela ne ferait aucun doute. La répartition, c'est effrayant quand c'est toi qui y passe, c'est amusant de voir les jeunes l'année d'après, certains rigolent encore l'année suivante, mais à la fin ... c'est barbant. Sans compter que notre très cher choixpeau nous chantera encore une de ses créations ... hum. Sans commentaire là-non plus. J'ai baissé les yeux quelques secondes, sur ma montre, j'avais encore un bon quart d'heure sans doute. Si Hagrid était aussi à l'heure que les années précédentes, les barques venaient seulement de quitter Pré-au-Lard. Et puis, j'aurai le temps de les voir arriver d'ici, et donc suffisamment de temps pour me préparer à descendre. J'ai remis une mèche de cheveux derrière mon oreille, puis je suis repartie dans la contemplation de mes chères amies les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.keuf.net/topics-f109/ranafaire-viens-la-p-t85.htm http://fizwizbiz.keuf.net/presentations-f3/evans-l-little-prickling-rose-uc-t83.htm#294
Albus Dumbledore
»Admin.
»Directeur de Pouldard.
»Fondateur de l'Ordre du Phénix.
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/07/2009

Carte de Sorcier
Relationship:
Statut Magique:
Baguette: Taille, bois, élément magique

MessageSujet: Re: Inégalable splendeur.   Dim 16 Aoû - 17:43

"L'astronomie, cette micrographie d'en haut, est la plus magnifique
des sciences parce qu'elle se complique d'une certaine quantité de divination.
L'hypothèse est un de ses devoirs."
Post-Scriptum de ma vie (1901), Choses de l'infini
Citations de Victor Hugo




"Lorsque j'avais entre huit et douze ans, j'étais passionné d'astronomie. Je cherchais à dessiner des éclairs."

Un grand homme sortit de nul part, et s'approcha de Lily, sans toutefois poser le regard sur cette dernière. La demarche et la stature d'Albus Dumbledore inspirait le respect et la fascination. Le fait que cet homme, à l'apparence de vieillard, était un sorcier parmi les plus puissants et les plus respectés du monde magique était une énigme. Habituellement, passé les soixante-dix ans, les sorciers perdent de leur grandeur et de leur influence. Mais plus Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore vieillissait, plus il gagnait en grandeur.

Après quelques pas, il observa par le balcon le parc qui s'étendait aux pieds du château qu'il dirigeait, la grande école de sorcellerie Poudlard. Puis enfin, il plongea son regard bleu et perçant dans les yeux d'emeraude de Lily Evans. Alors, un sourire se dessina sur les fines lèvres du Directeur


Et bien, ma chère Lily, le temps de la répartition va bientôt arriver. Ne devrais-tu pas prendre place dans la Grande Salle, afin d'assister à mon ennuyer mais néanmoins nécessaire discours de bienvenue? Je sens que nous passerons une année particulièrement passionnante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
»Sixième année à Gryffondor.
avatar

Féminin Age : Seize
Nombre de messages : 18
Photo d'identité : ©Neko
Date d'inscription : 13/08/2009

Carte de Sorcier
Relationship:
Statut Magique:
Baguette: Bois de saule, 25.6 cm, souple et rapide, excellente pour les enchantements.

MessageSujet: Re: Inégalable splendeur.   Dim 16 Aoû - 18:17

Un vent frais m'accorda sa présence en secouant mes cheveux, histoire de deux secondes. J'ai secoué la tête, histoire de les remettre en ordre, et d'un coup rapide, de nouveau derrière les oreilles. Je n'ai pas entendu les pas dans l'escalier. Quand je venais ici, c'était souvent pour me couper du monde, et cette fois là ne faisait pas défaut. C'est lorsque l'homme arrivé par surprise parla pour la première fois que j'ai tourné la tête vers lui, le cœur battant vivement sous l'effet de la surprise. Surprise qui s'évapora rapidement quand je vis que ce ne fut que notre très cher directeur.

    ALBUS « Lorsque j'avais entre huit et douze ans, j'étais passionné d'astronomie. Je cherchais à dessiner des éclairs. »


J'ai eu un sourire à ce souvenir qu'il partageait avec moi. Mes yeux se sont redirigés vers le ciel, clair, sans nuages, aucun éclair ne viendrait troubler cette douce nuit, cette paisible soirée, et ce premier soir à Poudlard. Déjà que la grandeur du château pouvait effrayer les aînés. Si en plus il fallait qu'ils tonnent ... le tout ne serait pas rassurant.


    LILY « C'est une magie bien difficile à capturer, n'est ce pas professeur? Même si le dessinateur est un grand homme. »


Personnellement, le tonnerre, je n'ai jamais été passionnée, mais les éclairs étaient d'une si rare beauté. Nombreux sont ceux qui tentent de reproduire leur grande beauté, ça ne m'est jamais venu à l'esprit. Je préfère m'en constituer des souvenirs que de les capturer de ma main assez malhabile quand il s'agit de faire autre chose que d'écrire centimètres et centimètres de parchemins, pour mes cours, comme pour mes devoirs. J'ai détourné mon regard du ciel noir, pour croiser les yeux clair du recteur qui m'offrit un sourire, rapidement retourné.

    ALBUS « Et bien, ma chère Lily, le temps de la répartition va bientôt arriver. Ne devrais-tu pas prendre place dans la Grande Salle, afin d'assister à mon ennuyer mais néanmoins nécessaire discours de bienvenue? Je sens que nous passerons une année particulièrement passionnante! »


Oui, en effet, je devrais peut-être rejoindre mes camarades dans la grande salle. J'irai, pas vraiment d'excuses pour y échapper de toutes manières, et puis c'était aussi l'occasion de retrouver ses amis, et aussi de faire taire Potter et sa bande d'idiots de compagnon, pour que nous puissions, pour une fois, avoir un banquet de bienvenue calme et sans blagues ridicules.


    LILY « Je devrai, en effet, et j'irai, mais je voulais dans un premier temps retrouver cette vue qui m'avait manqué. Et puis, peut-être me ferez vous l'honneur de m'accompagner, ainsi, le professeur McGonagall me fera t'elle grâce de son impitoyable regard noir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.keuf.net/topics-f109/ranafaire-viens-la-p-t85.htm http://fizwizbiz.keuf.net/presentations-f3/evans-l-little-prickling-rose-uc-t83.htm#294
Albus Dumbledore
»Admin.
»Directeur de Pouldard.
»Fondateur de l'Ordre du Phénix.
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/07/2009

Carte de Sorcier
Relationship:
Statut Magique:
Baguette: Taille, bois, élément magique

MessageSujet: Re: Inégalable splendeur.   Dim 16 Aoû - 20:18

A cette phrase de Lily, le Directeur eut un petit sourire. Ah... le regard du Professeur Mc Gonagall, terrifiant, effrayant... mais tellement bienveillant...
Albus Dumbledore était fasciné par le regard des gens. Les yeux avaient la faculté d'exprimer des choses que les mots ne pouvaient. Ainsi, le sentiment d'amour, vocabulairement parlant, était le même pour sa mère ou la femme de sa vie, mais le regard pouvait le différencier. Et certaines personnes possédaient des yeux qui avaient un plus large éventail d'émotions. Ceux de Lily et de Minerva Mc Gonagall étaient de ceux là. Le Directeur pris alors plaisir à observer à nouveau les yeux de Lily


L'Onyx et l'Emeraude ne sont pas de la même famille. Néanmoins, ils ont la même consistance. Le regard du Professeur Mc Gonagall ne doit effrayer que ses ennemis, et les élèves de cette école ne sont pas considérés comme tels. Elle est bienveillante avec toi, Lily. Mais je ne peux accéder à ta requête, car il me faut y aller seul, car la solitude est ma chose, et je l'ai acceptée. Mais toi, tu es jeune, pleine de fraîcheur. Et tu as tant de chemin à parcourir, je ne puis t'aider à franchir cet obstacle.

Le Directeur releva la tête vers les étoiles. Ces choses paraissaient insignifiantes vue de la tour d'astronomie de Poudlard, alors que c'était cette même tour, ce château, même cette planète et ce système qui l'était parmi l'infini univers dans lequel nous vivons tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
»Sixième année à Gryffondor.
avatar

Féminin Age : Seize
Nombre de messages : 18
Photo d'identité : ©Neko
Date d'inscription : 13/08/2009

Carte de Sorcier
Relationship:
Statut Magique:
Baguette: Bois de saule, 25.6 cm, souple et rapide, excellente pour les enchantements.

MessageSujet: Re: Inégalable splendeur.   Dim 16 Aoû - 20:54

Je ne m'attendais pas à trouver mon directeur ici, alors que le banquet de début d'année n'allait pas tarder à commencer. A vrai dire, j'ignorai que comme moi, il avait cette passion des astres. Je ne l'avais que rarement vu en dehors des banquets, et de son bureau. Un grand homme, c'est ce qu'ils disaient tous. Et d'un certain sens, j'étais d'accord. Il était réfléchit, et c'était un directeur hors du commun, beaucoup sont d'accord avec moi sur ce fait, j'en suis certaine. Avoir une discussion avec lui, c'était encore mieux que de lire un livre sur la sorcellerie. Il avait toute les qualités du monde.

    ALBUS « L'Onyx et l'Emeraude ne sont pas de la même famille. Néanmoins, ils ont la même consistance. Le regard du Professeur Mc Gonagall ne doit effrayer que ses ennemis, et les élèves de cette école ne sont pas considérés comme tels. Elle est bienveillante avec toi, Lily. Mais je ne peux accéder à ta requête, car il me faut y aller seul, car la solitude est ma chose, et je l'ai acceptée. Mais toi, tu es jeune, pleine de fraîcheur. Et tu as tant de chemin à parcourir, je ne puis t'aider à franchir cet obstacle. »


J'eus un sourire à sa réponse. J'étais l'une des élèves préférées de chaque enseignant, même du professeur Binns alors que comme la majorité, j'avais beaucoup de mal à restée éveillée et consciente dans ses cours. Même la plus impitoyables des guerres entre géants et gobelins était soporifique dans la bouche du professeur Binns. Le professeur Slughorn m'adorait, il me l'avait dit à maintes reprises et je ne me lassais pas de l'entendre, j'en était fière. J'étais intéressée par tout et pour tout. L'une des meilleurs élèves de ma promotion. Mais je me contentais de l'être, je n'avais pas besoin de le prouver en sortant mes connaissances les unes après les autres. Être la meilleure me suffisait.

Je n'avais abandonné que la divination. Cette magie inexacte me barbait et m'insupportai. Le reste, je m'y étais tenue, et j'étais des plus intéressées. J'étais l'une des rares d'ailleurs, à avoir eu toutes ses buses l'an passé. Pas que des Optimals, bien que cela m'aurait empli de fierté, mais j'étais heureuse quand même. Alors que mon compagnon de ce début de soirée regardait le ciel, j'ai osé un regard vers lui aussi, empli d'une sorte d'admiration. J'aimerai être une aussi grande sorcière que lui plus tard, et pourquoi pas reprendre le flambeau après le professeur McGonagall. Je crois que je pourrais passer ma vie ici.

    LILY « Je sais professeur. Elle ne me dira sans doute rien si je n'arrive pas après nos nouveaux élèves. Est-ce que notre choixpeau nous a préparé quelque chose de plus enjoué que l'année dernière comme discours? »


Ce vieux choixpeau. S'il m'était donné l'occasion de revivre la répartition, je le ferai. Sans aucun soucis. Mais il faut dire que l'année dernière sa chanson avait présenté macabrement la situation ... pourvu qu'il ait été plus enjoué cette année. Je regardais le directeur, avec des yeux emprunts d'une grande curiosité. Savoir, tout savoir avant l'heure. J'adorai ça ... il laisserai sans doute planer le suspense, mais tant pis. J'aurai au moins essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.keuf.net/topics-f109/ranafaire-viens-la-p-t85.htm http://fizwizbiz.keuf.net/presentations-f3/evans-l-little-prickling-rose-uc-t83.htm#294
Albus Dumbledore
»Admin.
»Directeur de Pouldard.
»Fondateur de l'Ordre du Phénix.
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/07/2009

Carte de Sorcier
Relationship:
Statut Magique:
Baguette: Taille, bois, élément magique

MessageSujet: Re: Inégalable splendeur.   Mar 18 Aoû - 22:50

Oh Lily, je ne suis pas dans les secrets du Choixpeau. C'est un objet antique, géré par une force que je ne contrôle pas. Une magie ancienne, héritée de nos chers fondateurs, Godric Gryffondor, Helga Pouffsouffle, Rowena Serdaigle et... Salazar... Serpentard.

En effet, au départ, le Choixpeau Magique n'était qu'un simple chapeau que portait Godric Gryffondor, puis ils se demandèrent qui placeraient les élèves dans les maisons lorsque ces quatre sorciers seraient morts, c'est alors qu'ils eurent l'idée de donner un cerveau au chapeau qui devint le Choixpeau. Ainsi, ce chapeau avait les points de vues de chaque fondateur de Poudlard sur qui devrait entrer dans leur maison et il pouvait lire dans les pensées, ce qui lui permettait de placer chaque élève.

Albus jeta un bref regard vers Lily, lui adressant un léger sourire, avant de reposer ses yeux sur le paysage qu'offrait la position géographique de Poudlard. Le soleil commençait à se coucher, donnant l'impression que le lac était en train de s'enflammer. la Forêt Interdite, qui abriter un nombre inimaginable de créatures magiques connues... et certainement d'autres qui ne l'étaient pas, semblait infinie, telle la forêt Amazonienne. Les collines finissaient d'entourer Poudlard, donnant l'illusion de faire de l'école de sorcellerie une forteresse imprenable.

C'est au bout de quelques secondes d'observation de ce magnifique paysage que le professeur Dumbledore eut un petit sursaut. Il sourit une nouvelle fois, et se tournant vers Lily, il eut quelques mots amusants, puis un petit rire cristallin avant de tourner les talons et de disparaitre dans l'ombre, comme il était apparut


Bien, je pense que nous sommes sur le point de commencer. J'ai cru entendre les barques des premières années, et si j'arrive en retard... il n'y a pas que toi qui se fera taper sur les doigts par le professeur Mc Gonagall...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inégalable splendeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inégalable splendeur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nature dans toute sa splendeur...
» « [...] laide dans toute sa splendeur. »
» Siléas [Guérisseuse]
» would you mind if i hurt you ? ? ELYAS
» Je vais t'offrir un monde aux mille et une splendeur.... {Opale}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ab Absurdo :: Poudlard :: Les Tours :: Tour d'Astronomie-
Sauter vers: